• Les poyas (montée à l'alpage)

     

    Les poyas (montée à l'alpage)

    Une Poya (Au pied du Moléson, Gruyère Suisse), présentée sur la devanture d'une ferme (chez Pépé à Courtaman) est signe de prospérité.
    (Patois poya, « colline, montée », participe passé substantivé féminin du verbe patois poyî, « monter »)

    Les animaux en général tiennent une bonne place dans le programme artistique de Gilbert Marcel Egger. 
    Dans ce contexte il a déjà quelques œuvres à son actif. Cet espace est dédié à la féerie des montées à l'alpage (transhumance dans les Alpes suisses)  désignées sous le nom "Poya". A l'inverse la descente de l'alpage ou la désalpe se nomme "Rindyà".

    Tout naturellement les tableaux représentant ces scènes se nomment également "Poya".

    Réflexion de l'artiste : "C'est ma façon de rendre hommage aux animaux dont nous avons tant besoin"


    Les poyas (montée à l'alpage)

    Les Gastlosen
    Dessin au fusain sur papier 70 x 50
     Le Moléson
    Dessin au fusain sur papier 85 x 65
     Les Marches
    Dessin + aquarelle sur papier 70 x 50
     Chez Eloi
    huile sur bois 50 x 38
           
    Les poyas (montée à l'alpage)Les poyas (montée à l'alpage)
    Suisse centrale
    huile sur bois en deux panneaux 103 x 40 (206 x 40)
     
     

    Sur l'Alpe
    Acrylique + huile sur toile 70 x 60
    Les Gastlosen
    huile sur bois 80 x 60
     Poya
    huile sur boid 80 x 40
       

    Les Audèches
    huile sur bois 72 x 50
    Défilé de jeunes armaillis
    huile sur toile 60 x 50
    La farandole Courtepin
    huile sur toile 60 x 50
    La farandole
    huile sur toile 80 x 80
           

    Miniatures 25 cm


    à Moléson
    huile sur bois Ø 107 cm

    Miniatures 20 cm


         

     Poya, fresque en trois panneaux
    mixte 4500 x 2100