•  

     

     

    Gilbert Egger est né le 06 août 1948 à Courtaman commune de Courtepin à mi-chemin entre Fribourg et Morat en Suisse.

    C'est à Courtepin qu'il a effectué les années d'école obligatoire.
    Il s'est alors lancé dans le métier de boucher-charcutier suivi d'une école de cuisine et enfin a obtenu une maîtrise fédérale.

     

    Depuis sa jeunesse le dessin a fait partie de ses moments de loisirs et réflexion. Les années ont passées et cette occupation s'est petit à petit transformée en réelle envie de continuer. Dans les années 1980 Il s'est alors tourné vers la peinture qui a pris de plus en plus d'ampleur dans son désir de créer. La rencontre, les critiques et conseils d'un certain personnage ressemblant furieusement au Professeur Tournesol l'ont conforté dans sa soif de progresser. Dans le souci d'enrichir et d'optimiser ses perceptions de composition il s'est engagé dans la Société Fribourgeoise des Peintres Amateurs début 2017.Son professeur actuel, l'artiste peintre Faik Morina, lui transmet son expérience et le fait progresser.

     

    Gilbert Egger vit en harmonie avec la nature qui entoure son domicile à l'orée du village tranquille de Courtaman. Son atelier est établi au rez-de-chaussée. C'est là qu'il trouve de quoi peindre en toute sérénité.

     

    "On ne vit pas longtemps. Il faut vivre bien..." 

    Cette citation de Chantal Renaud / Loup-blanc, colle à merveille avec la philosophie de vie de cet artiste qui profite de chaque instant présent et sans regret pour le passé.
    Il dit : 
    "La vie est belle et magique"

     

     

    Son art 

    Gilbert Egger personnalise ses influences artistiques liées à l'époque de l'impressionnisme et des peintres tels que Claude Monet, Gustave Courbet, Paul Sugnac, Georges-Pierre Seurat ou encore Vincent van Gogh.

     

    Ses créations sont inspirées par son environnement, les gens, les médias, une fleur, la montagne, une couleur, un coucher de soleil. Avec ses pratiques préférées à l'huile sur toile et sur bois ainsi qu'à l'aquarelle il cherche à créer une émotion pour le regard de l'autre. Il est séduit par l'impressionnisme et le pointillisme.

     

    Il se risque aussi à d'autres méthodes, gouache, acrylique, fusain, pastel ou aérographie. La réalisation de fresques serait aussi à sa convenance mais par manque de place ne peux pas encore être concrétisée. Il est en symbiose avec ses pinceaux et les divers supports sur lesquels il couche des scènes relatant les montées à l'alpage, les Poyas. Son commentaire : "C'est ma façon de rendre hommage aux animaux, dont nous avons tant besoin, que je peins sur ces tableaux".

     

    Son intuition lui murmure qu'il se rapproche de sa technique de prédilection.

    Biographie

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique